Skip to main content
Onetouch

Qu'est-ce que le diabète ?

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique (sur le long terme), qui survient lorsque le corps ne peut plus produire assez d’insuline ou ne l’utilise pas correctement. L’insuline est une hormone produite par le pancréas, qui est nécessaire pour faire passer le glucose (sucre) du sang aux cellules du corps, où il est utilisé comme source d’énergie. Quand il n’y a pas assez d’insuline ou qu’elle ne fonctionne pas correctement, le taux de glucose dans le sang (glycémie) augmente. Le diabète est diagnostiqué par des tests sanguins révélant des taux de glucose élevés dans le sang.

Au fil du temps, les glycémies élevées dans le sang (appelés hyperglycémies) peuvent causer des dommages à de nombreux tissus de l'organisme, ce qui mène à des complications invalidantes et potentiellement fatales.

Diabète de type 12

Dans le diabète de type 1, le système immunitaire attaque les cellules du pancréas qui produisent de l’insuline. En conséquence, le corps ne peut plus produire l’insuline dont il a besoin. La raison pour laquelle cette maladie survient n’est pas totalement connue ni comprise. La maladie peut affecter des personnes de tout âge, mais elle survient généralement chez les enfants ou les jeunes adultes.

Les personnes avec cette forme de diabète ont besoin d’insuline chaque jour, pour contrôler leurs glycémies. Sans insuline, une personne souffrant du diabète de type 1 peut rapidement développer une pathologie appelée l’acidocétose diabétique, qui peut entraîner la mort si elle n’est pas traitée rapidement et adéquatement. Mais avec un traitement insulinique quotidien, une surveillance régulière de la glycémie, une alimentation saine et en maintenant un mode de vie sain, les personnes ayant un diabète de type 1 vivent normalement.

Diabète de type 22

Le diabète de type 2 est le type de diabète le plus courant. Il survient généralement chez les adultes, mais il est de plus en plus observé chez les enfants et les adolescents. Dans le diabète de type 2, le corps peut produire de l’insuline, mais il y devient résistant, ce qui fait que l’insuline ne fonctionne plus correctement. Au fil du temps, les taux d’insuline peuvent devenir trop bas pour être efficaces. La résistance à l’insuline et les taux bas d’insuline mènent tous deux à des glycémies élevées.

Contrairement aux personnes souffrant d'un diabète de type 1, beaucoup de personnes souffrant d'un diabète de type 2 n’ont pas forcément besoin de traitement insulinique quotidien pour vivre normalement. Le traitement essentiel pour le diabète de type 2 inclut l’adoption d'une alimentation saine, une bonne activité physique, la gestion du poids et la prise de médicaments contre le diabète si nécessaire. Plusieurs comprimés, ainsi que des traitements injectables, y compris l’insuline, sont disponibles si besoin pour aider les personnes souffrant du diabète de type 2 à contrôler leur glycémie.

Prédiabète

Parfois, les taux de sucre dans le sang sont plus élevés que la normale, mais pas assez élevés pour établir un diagnostic de diabète. C’est ce qu’on appelle le prédiabète, qui entraîne chez la personne concernée un risque plus élevé de développer un diabète de type 2 et des pathologies cardiaques2.

Si un risque de diabète ou un prédiabète vous a été diagnostiqué, sachez que vous pouvez agir pour éviter ou retarder le début d’un diabète de type 2. Si vous apportez quelques changements dans votre style de vie dès à présent, vous pouvez éviter ou retarder le début du diabète de type 2 ainsi que les autres complications qui en découlent, notamment les pathologies cardiaques. Il n’est jamais trop tard pour commencer.

Si votre médecin vous annonce que vous souffrez de prédiabète, pensez à vérifier l’apparition d’un diabète tous les ans3. Suivez également ces recommandations pour aider à lutter contre le diabète de type 2 : perdre du poids si cela est nécessaire, faire de l’exercice et adopter une alimentation saine.

Diabète gestationnel2

Le diabète gestationnel est une forme de diabète ou de taux de sucre dans le sang élevé, détecté pour la première fois pendant le deuxième ou le troisième trimestre de la grossesse, et qui n’est pas un diabète de type 1 ou de type 2. Si un diabète gestationnel vous a été diagnostiqué, sachez que vous n’êtes pas seule. En 2017, la Fédération Internationale du Diabète (FID) a estimé qu’une naissance sur 7 dans le monde est concernée par le diabète gestationnel*.

Surveillez votre taux de sucre dans le sang et suivez attentivement les instructions de votre médecin pour préserver votre santé et celle de votre bébé. De toutes les complications liées au diabète gestationnel, la bonne nouvelle c’est que le diabète gestationnel a tendance à disparaître à la fin de la grossesse. Toutefois, après un diabète gestationnel, le risque est plus grand de voir ce diagnostic se répéter lors d’une grossesse ultérieure; vous avez également plus de risques de développer un diabète de type 2 plus tard dans votre vie.

 

2 Atlas du diabète de la FID (8e éd.) (2017). Fédération Internationale du Diabète : Bruxelles, Belgique. Version en ligne consultée le 5 mai 2018 sur http://diabetesatlas.org/IDF_Diabetes_Atlas_8e_interactive_FR/

3 American Diabetes Association. (ADA) Standards of Medical Care in Diabetes–2018. Diabetes Care 2018; 41, Suppl. 1. Version en ligne consultée le 6 mai 2018 sur http://care.diabetesjournals.org/content/diacare/suppl/2017/12/08/41.Supplement_1.DC1/DC_41_S1_Combined.pdf

* Fédération Internationale du Diabète. FID - Diabète gestationnel. Version en ligne consultée le 22 avril 2018 sur https://www.idf.org/news/2:world‐diabetes‐day‐2017‐to‐focus‐on‐women‐and‐diabetes.html

10/2018.FR/GEND/1018/0121